Faire construire une maison BBC au nord est le choix idéal en ce moment. On aura ainsi droit à un maximum de confort et à un habitat plus économique. Dans une telle maison, le confort thermique est déjà satisfaisant. Elle est équipée d’isolants de haute qualité, ce qui rehausse sa performance énergétique. La demeure est aussi bien aérée. Du coup, en été, l’utilisation d’appareils de climatisation est limitée.

Toute une norme de construction est à respecter si on choisit d’ériger une maison bois BBC au nord. Tout d’abord, le niveau d’étanchéité du bâtiment doit être optimal. C’est pourquoi, les murs, les combles et la toiture doivent être bien isolés. Il faut également privilégier les fenêtres à double ou triple vitrage. Pour que la maison tire profit de la chaleur et de la lumière naturelle, l’orientation des façades est aussi choisie avec soin.

Label BBC 2

La maison BBC et l’écologie

En ce qui concerne l’architecture de la maison BBC, elle doit se baser d’un concept bioclimatique. L’agencement intérieur et l’allure externe du bâtiment sont choisis avec soin. Toutefois, les propriétaires ont la liberté d’opter pour le style qui leur convient.  En général,  les fabricants sont aptes de créer une maison contemporaine, traditionnelle ou design qui remplit les conditions requises.

Mais pour que la satisfaction soit optimale, il est plus adéquat de collaborer avec un constructeur de maison BBC à Nord compétent et qui possède une riche expérience. Il faut demander des références si on veut être certain d’avoir affaire à un vrai professionnel. La qualité de ses anciennes œuvres est la preuve de son efficacité.

Le professionnel idéal doit également avoir compris les attentes réelles de son client. Dans ce cadre, il doit non seulement prendre en compte les besoins en confort mais aussi les contraintes budgétaires. Sa volonté à réduire au maximum le coût de la construction est indispensable. C’est pourquoi, il doit présenter un unique contrat de construction.

En dernier lieu, un constructeur de maisons à ossature bois passive au nord est l’idéal, c’est un expert qui peut servir de bon conseiller en cas de besoin de financement ou d’un terrain de construction. Il doit aussi avoir les compétences requises pour accomplir les démarches légales y compris la demande de permis de construire et de label.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on Tumblr

Du plancher chauffant couplé à la pompe à chaleur pour plus d’économie

Le plancher chauffant est bien connu aujourd’hui pour sa performance exemplaire et sa grande fiabilité. Pourtant, côté rentabilité, il est loin d’être satisfaisant. Si on veut réduire au minimum les dépenses liées à l’énergie de chauffage  au sol , il est nécessaire d’adopter une technique plus moderne qui consiste notamment à coupler le plancher chauffant à une pompe à chaleur.

Focus sur le fonctionnement de la pompe à chaleur

On dit souvent que la pompe à chaleur (PAC) est le générateur d’énergie de chauffage du temps moderne. Comment son nom l’indique, son rôle consiste à pomper ou bien à puiser de la chaleur dans la nature. Il exploite donc de l’énergie gratuite. C’est cette chaleur qui va améliorera le confort d’un habitat pendant la saison froide. On peut également utiliser cette énergie naturelle pour alimenter les producteurs d’eau chaude sanitaire. La pompe à chaleur peut être réversible. Si c’est le cas, elle a alors la capacité de rafraîchir l’air ambiant dans la maison durant la saison d’été.

Il existe différents types de PAC. Les systèmes sont classés selon les milieux extérieurs où ils puisent de l’énergie et la façon dont ils transmettent la chaleur. Le modèle air-eau pompe par exemple la chaleur dans l’air afin de chauffer le liquide caloporteur. Quant à la PAC sol-eau, elle puise les calories dans le sol pour chauffer l’eau. Le modèle air-air exploite en revanche l’énergie dans l’air pour ensuite chauffer l’air ambiant de la maison.

https://docs.google.com/presentation/d/1hur_SZnN-Sv212-mnW_xt58gOZx4JhuatVP9vHUL3eM/edit?usp=sharing

La PAC présente un meilleur rendement thermique. Elle peut très bien prendre la place des chaudières. Pourtant, elle ne consomme pas trop d’énergie. Notons en effet que l’énergie électrique indispensable au fonctionnement de la PAC est de faible quantité. Selon les études, elle peut produire 4,5 kWh de chaleur en utilisant 1kWh d’électricité, ce qui est vraiment rentable. Evidemment, pour qu’elle soit vraiment efficace, il faut que la maison bénéficie bien d’un excellent système d’isolation.

Le point sur le fonctionnement du plancher chauffant

Le plancher chauffant est un système de chauffage au sol à basse température. Il s’agit d’un produit moderne conçu pour fonctionner tel un radiateur, sauf qu’il s’installe sous le parquet. La fabrication du plancher chauffant doit se faire actuellement selon des règles sévères afin de préserver la santé des utilisateurs. Parmi les conditions à respecter, on cite la limitation de la température de la surface de sol à 28°C.

Retrouvez Euroradiant sur Crunchbase: https://www.crunchbase.com/organization/euroradiant-2#/entity

Pour fournir de la chaleur, le plancher chauffant a besoin de divers éléments à savoir les câbles électriques ou film électrique, l’isolant et l’enrobage. Notons que les câbles chauffants sont remplacés par un réseau de tubes si on choisir du plancher chauffant hydraulique. Tous les composants du système sont à placer sous le revêtement de sol.

Si l’utilisation du plancher chauffant est en vogue en ce moment, c’est parce que ce chauffage procure de nombreux avantages. En premier lieu, il y a son côté esthétique. Totalement invisible, le plancher chauffant est le système à adopter si on veut avoir plus de liberté dans le choix du style de décor. Ce chauffage est aussi très apprécié à cause de la qualité de la chaleur qu’il produit. Elle est douce et uniforme.

Zoom sur le fonctionnement du PAC /plancher chauffant

C’est un couplage parfait et le système de chauffage promet d’être particulièrement performant et économique. La pompe à chaleur endossera le rôle de générateur d’énergie. Elle sera alors raccordée au plancher chauffant pompe à eau qui sera l’émetteur de chaleur. Les deux systèmes fonctionnent à basse température, ce qui garantit d’ailleurs leur compatibilité.

alimentation-electrique-plancherNotons que tous les PAC sauf le modèle air –air peuvent s’associer au plancher chauffant. Toutefois, l’association idéale serait celle du PAC géothermique et du plancher chauffant hydraulique. C’est le système de chauffage parfait d’autant plus qu’il peut remplacer la climatisation si la PAC est réversible. Si l’installation est suffisamment grande, elle peut alors couvrir les besoins en chaleur de toute une habitation.

Une installation coûteuse

Evidemment, la mise en œuvre d’un tel système de chauffage est loin d’être facile. Elle requiert l’intervention d’un expert et nécessite souvent l’ouverture d’un grand chantier. Du coup, il faut préparer un budget assez conséquent pour assurer le succès de l’installation. Heureusement que le système est bien rentable et durable.

Ceux qui ne disposent des moyens nécessaire pourront toujours opter pour les modèles de plancher chauffant rayonnant électrique qui s’installent aisément. On peut très bien trouver de l’équipement préfabriqué similaire à un film chauffant. Son montage est vraiment simple. De plus, ce type de plancher chauffant est durable et il se dote d’un fonctionnement optimal.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on Tumblr